LA FONDATION JÉRÔME LEJEUNE

Médecin par vocation, Jérôme Lejeune est devenu chercheur par nécessité et a découvert la cause de la trisomie 21 (Lejeune – Gautier - Turpin).

 

Il a développé une consultation spécialisée qui allait devenir l’une des plus réputées au monde pour ce qui concerne les déficiences intellectuelles d’origine génétique, tout en ouvrant des pistes de recherche pour l’avenir.

 

En 1964, il est le premier professeur de génétique fondamentale à la Faculté de médecine de Paris.

 

En 1974, il devient membre de l’Académie pontificale des sciences. En 1981, il a été élu membre de l’Académie des sciences morales et politiques et en 1983 il rejoint l’Académie nationale de médecine.

 

La découverte de la trisomie 21 l’a conduit à recevoir notamment le Prix Kennedy des mains du président des Etats-Unis (1962) et le prestigieux William Allen Memory Award (1969). En 1993, il reçoit le prix Griffuel pour ses travaux pionniers sur les anomalies chromosomiques dans le cancer.

 

Après sa mort en 1994, la Fondation Jérôme Lejeune reprend le flambeau. Reconnue d’utilité publique en 1996, elle poursuit trois objectifs : chercher, soigner, défendre.

Au service des malades et de leur famille, la Fondation Jérôme Lejeune poursuit trois missions : chercher, soigner, défendre.​

Chercher : la Fondation Jérôme Lejeune soutient et finance la recherche fondamentale et thérapeutique sur les maladies génétiques de l’intelligence.

  • Son conseil scientifique sélectionne chaque année plus de 40 projets. Le budget annuel de la recherche est d’environ 4 millions d’euros.

  • La recherche thérapeutique est un marathon. Il est urgent de trouver un traitement qui permettra d’améliorer voire corriger la déficience intellectuelle associée à diverses maladies d’origine génétique dont la trisomie 21.

  • La Fondation, en suivant la piste du Professeur Lejeune, a entrepris cette course au service des patients et des générations futures.

  • Les programmes de recherche s’intéressent aussi bien à la recherche fondamentale sur des cellules, sur des modèles animaux, qu’à la recherche appliquée à l’homme.

 

Soigner : La Fondation a créé en 1997 l’Institut Jérôme Lejeune, premier centre de consultations médicales et paramédicales spécialisées en Europe qui assure le suivi médical de 10 000 patients de tous âges porteurs d’une déficience intellectuelle d’origine génétique

L’Institut Jérôme Lejeune  a pour objectif de poursuivre et amplifier la prise en charge globale et spécialisée , associant le soin, la recherche et la formation initiée par Jérôme Lejeune dans sa consultation.  Plus de 4 000 consultations sont réalisées chaque année à l’Institut ainsi que des formations à destination des familles.

 

Défendre : Le Pr Jérôme Lejeune l’a rappelé avec insistance, tant cela lui paraissait une évidence : « La qualité d’une civilisation se mesure au respect qu’elle porte aux plus faibles de ses membres ».

 

La Fondation Jérôme Lejeune est attentive aux évolutions bioéthiques et législatives : dans un contexte où l’accélération des progrès scientifiques prend de court la société et ses responsables, la Fondation apporte son expertise scientifique et une réflexion éthique pour que la vie humaine, y compris la plus fragile, soit respectée. 

Défendre les plus fragiles d'entre nous

 

Parce que la question de la vie détermine toutes les autres, il est urgent de réaffirmer la valeur fondamentale de toute vie humaine depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle.